ACTUALITES


Le programme de nos conférences

du printemps 2016.



  Vendredi 12 février 18h00      Centre de l'Etoile (26 rue Albert Maignan, Le Mans)

L'honorabilité des magistrats manceaux au XVIIIe siècle.

par Corentin MAUNOURY, doctorant en Histoire moderne à l'Université du Maine.

«  La Société se divise en une multitude de professions diverses qui toutes sont unies par des liens intimes, et concourent au bien général. Entre ces professions on doit regarder comme les plus belles et les plus honorables celles d’où résulte une utilité plus grande attachés à des fonctions plus pénibles. Si l’on part de ce principe, Messieurs, à quel degré d’estime n’élèvera-t-on pas les professions de Juge et d’avocat ? »

Ainsi s’exprime un conseiller au présidial du Mans, François Ménard de la Groye, lors de l’installation d’Antoine-Louis Ménard le Jeune à l’office de Bailli au siège des hautes-justices de Courvalain et de Fleuré, le lundi 31 mars 1783.

A l’image de Ménard de la Groye, les magistrats du XVIIIe siècle revendiquent une place toute particulière, si ce n’est prééminente, dans la société d’Ancien Régime. Cette tendance est particulièrement notable au sein de l’élite du Maine où les nobles jouent un rôle secondaire. En conséquence, le juge se doit d’aligner son comportement à ses ambitions et ainsi légitimer une telle aspiration à l’hégémonie sociale. L’honorabilité devient dans se cadre une priorité, devant les compétences juridiques elles-mêmes, car elle fonde la reconnaissance sociale d’Ancien Régime.


   Jeudi 3 mars  18h00      Bibliothèque de l'Université du Maine (salle Pierre Belon) Accès : cliquer sur le lien

Entre montagnards et girondins, l'année 1793. L'exemple de la Mayenne

par Jocelyne DLOUSSKY, docteur en Histoire, auteur de nombreux ouvrages sur le Bas-Maine et la Mayenne

Le printemps de l’année 1793 se révèle plein d'embûches pour la République. Une crise générale menace les espoirs de voir enfin la paix et la concorde l’emporter : les factions se disputent le pouvoir, les révoltes allumées par la levée des troupes contre l’étranger se transforment en guerre civile dans les terres de l’ouest, les difficultés financières minent l’économie, les prix s’envolent, le ravitaillement est de plus en plus difficile, les manifestations populaires tournent à l’émeute. Les lettres des négociants lavallois témoignent abondamment des malheurs de ce temps. Tenté par l'aventure fédéraliste, la bourgeoisie s'incline finalement devant les Montagnards triomphants. La terreur s'installe, les Vendéens envahissent Laval par trois fois et le département de la Mayenne, miné par la guérilla chouanne, finit par être considéré comme une seconde "Vendée".

 

  Samedi 19 mars  16h00   Carré Plantagenêt, Le Mans                     Accès : cliquer sur le lien

Assemblée générale à 14h30

Archéologie sur toute la ligne

par Pierre Chevet, archéologue (INRAP), responsable d’opération

Afficher l'image d'origine

Présentation des opérations archéologiques conduites en Pays de la Loire sur la ligne de la LGV Bretagne-Pays de Loire, des prospections à la synthèse des résultats.





-------------------

Dossier spécial

La révolution française et la chouannerie.
Les articles publiés dans notre revue depuis 1876.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Centenaire de la Grande Guerre 1914-1918

Les Editions Point de vues et
la Société Historique & archéologique du Maine

présentent

Henri Sentilhes

Lieutenant à 19 ans
dans les tranchées
lettres à ses parents 1915-1916

Un témoignage fort sur la réalité de la guerre,
l’expérience du combat,
le ressenti et le vécu des poilus sur le front.

alt
cliquez sur l'image

Cet ouvrage a recueilli le label «Centenaire» de la Mission du Centenaire de la Première guerre mondiale,
groupement d'intérêt public créé en 2012 sous l'autorité du ministre délégué chargé des Anciens combattants
dans la perspective de péparer et d'en organiser le programme commémoratif.

«Afin d’accompagner l’ensemble des projets développés dans le cadre
de la préparation du centenaire de la Première Guerre mondiale,
la Mission du Centenaire a créé un label « Centenaire » officiel permettant de distinguer
les projets les plus innovants et les plus structurants pour les territoires.»


Présentation sur le site de la Mission du centenaire


POUR COMMANDER CET OUVRAGE REPORTEZ-VOUS A LA RUBRIQUE "PUBLICATIONS", imprimés

---------

 
RECHERCHE

SOCIÉTÉ HISTORIQUE
& ARCHÉOLOGIQUE DU MAINE

17, rue de la reine Bérengère
72000 LE MANS
tél. / fax : 02 43 47 15 75

email : contact@histoire-maine.fr